Dernières nouvelles
Accueil > Tous les articles > Savoir-Faire > Par Le Projet WorldFactoryTour > Maté, une boisson qui vous veut du bien !
Maté, une boisson qui vous veut du bien !

Maté, une boisson qui vous veut du bien !

L’Argentine et le maté sont indissociables. En visitant l’Argentine, il faut au minimum gouter à cette infusion que l’on ne connait pas en France et en parler avec les argentins. Les traditions sont nombreuses, les mélanges plus ou moins amers, les artisans qui fabriquent les calebasses pullulent dans les ferias et enfin, les plantations de yerba maté au nord de l’Argentine, sont immenses.

Une boisson populaire

La Yerba Maté est une boisson très populaire en Argentine, Paraguay, Brésil et Uruguay.

Mate TraditionnelLe maté est traditionnellement associé aux gauchos mais aujourd’hui, tout le monde en boit : en ville, à la campagne, pendant un trek (même après une rando de 8h, les argentins sont heureux de boire un petit maté face au Fitz Roy)… Nous avons pu constater que les habitudes et les addictions ne sont pas les mêmes selon les régions. Dans le nord de l’Argentine, les gens se baladent souvent avec leur thermos avec qu’à Mendoza, on ne voit personne dans la rue avec son thermos.

Production et récolte de la Yerba Maté

L’infusion de la Yerba Maté a d’abord été utilisée par les indiens guaraníes. Les jésuites qui se sont installés dans le nord de l’Argentine (province de Misiones) ont optimisé la production. Voici les principales zones où l’on trouve des plantations de Yerba Maté :

  • Argentine : province de Misiones et le nord-est de la province de Corrientes
  • Paraguay : à l’est, le long du Rio Paraná
  • Brésil : dans les états de Paraná et Río Grande Do Sul.

Si vous y êtes, profitez-en pour aller visiter une plantation. Les Argentins sont tellement gentils qu’ils vous ouvriront fièrement les portes de leur domaine. Personnellement, nous n’avons pas eu l’occasion d’aller dans cette région donc n’hésitez pas à revenir vers nous si vous rencontrez des agriculteurs ! Il y a surement du woofing possible.

La récolte de la Yerba Maté (tarefa) a lieu de juin à septembre (par temps de pluie c’est l’idéal car « a más peso, más pago ». La récolte est d’environ 100 millions de tonnes de maté par an. En décembre / janvier, c’est la petite beauté des plantes et des arbres.

Museo del Maté

Comme nous sommes allés à Tigre, nous en avons profité pour visiter le Museo del maté. Une belle collection de calebasse est présentée : calebasse à l’effigie d’un homme politique, d’un personnage historique, d’une région… en bois, en argent, en plastique… petites, moyennes, grandes… On y trouve aussi de vieilles boites où l’on stocke la Yerba Maté et un exemplaire du plus ancien thermos du monde.

Il y a quelques objets hétéroclites comme le réchauffe eau pour la voiture, la théière à 4 lances marrants.

La visite se termine par une petite vidéo qui présente comme on produit la Yerba Maté, des chiffres clés sur la production et la consommation du maté et un rappel des vertus de la yerba maté. C’est là qu’on a découvert la Ruta de la Yerba Maté. Excellente initiative pour les curieux qui veulent en savoir plus sur le maté et aller à la rencontre des acteurs de toute la chaine de production du maté.

Déguster un maté, on aime ou pas !

Le plus intéressant dans la visite a été de boire un maté froid (avec du jus d’orange glacé) et un maté chaud dans le petit jardin. Il faut savoir qu’il n’y a pas (ou peu) de bars à maté en Argentine donc si l’on veut y goûter, il y a 3 solutions : partager un maté avec un argentin, acheter tout le matos pour boire un maté ou profiter d’un escapade à Tigre pour boire un maté au musée.

S’équiper pour boire le maté

Pour boire un maté, il faut une calebasse « curada » (calebasse vidée, en cuir, en bois, en plastique…), une bombilla (la paille), la Yerba Maté (500 grammes ou 1 kilo) et de l’eau chaude (un thermos est idéal car on utilise plusieurs fois de petites quantités d’eau chaude).

Comment boire le maté

Une fois équipée, voici le mode opératoire à suivre… Nous avons écouté attentivement les explications concernant la préparation du maté. Tout un art et on pourrait surement parler d’une cérémonie du maté. Il peut se boire froid (surtout dans le nord de l’Argentine) ou chaud.

  • Faire chauffer l’eau (mais ne pas la faire bouillir, comme l’eau du thé)
  • Remplir le maté avec la Yerba Maté au 3/4
  • Retourner le maté pour faire descendre les poussières de Yerba Maté (ou recouvre la calebasse avec sa main, on la retourne, on secoue puis on la remet droite. Le résidu à enlever est sur votre main)
  • Incliner la calebasse pour pouvoir introduire la bombilla sur le côté
  • Verser l’eau chaude sur le côté en inclinant la calebasse (mais pas sur la bombilla qui serait alors brulante ni sur le dessus)
  • Laisser infuser en fonction de vos préférences (mais attention à l’amertume)
  • Boire le maté (ajouter du sucre si c’est trop amer, de la cannelle, des zestes d’orange…). Le préparateur doit boire la première tournée (c’est comme la première crêpe)
  • Remplir de nouveau la calebasse (c’est le préparateur qui s’en charge) et faire passer le maté à son voisin

Draguer avec son maté, oui c’est possible…

Le maté est une boisson qui se partage avec d’autres personnes. Chacun à tour de rôle boit un maté et le préparateur s’assure que tout le monde y ait droit. A partager avec ses parents, avec des copains ou avec son amoureux(se)…

La personne du musée nous a présenté quelques techniques de drague avec son maté. Nous en avons reparlé avec des argentins et visiblement, les techniques ne sont pas universellement utilisées et les codes pas toujours très clairs. Si vous êtes un dragueur joueur ou un dragueur parisien à la recherche de nouvelles techniques de dragues qui feront parler de vous dans tout Paris, voici quelques secrets… Si tu ajoutes un ingrédient spécifique dans ta préparation du maté, le message sera le suivant :

  • Zeste d’orange ou sucre : tu penses à la personne
  • Cannelle : la personne te plaît
  • Sucre roux : à utiliser uniquement si tu es très très confiant car cela veut dire qu’on veut faire l’amour avec la personne
  • Miel : l’affaire est bien engagée, il est temps de penser au mariage !

De même, si l’on n’aime pas l’une des personnes avec qui on boit le maté, on peut le lui dire de deux façons différentes :

  • Verser l’eau chaude sur la boubilla afin de lui bruler les lèvres
  • Et si vous êtes moins cruel, quand vous lui passez le maté, il faut mettre la bombilla vers soi et non vers la personne.

Les DD, de vrais argentins

Afin de se fondre dans la masse, il a fallu qu’on s’équipe un minimum : calebasse, boubilla, yerba maté et thermos. On y est accros et il n’y a rien de mieux qu’un bon petit maté après de nombreuses heures de rando dans le froid patagonne. Le rapatriement du maté est envisagé après l’Amérique Latine afin de pouvoir passer à la théière en Asie…

Mate en haut du Cerro Cristal

Que serait les argentins sans le maté ? A quand un bar à maté à Paris ?

En savoir plus sur le museo del maté.

Check In(s) associé(s) à cet article

  • Tigre, rugir de plaisir !

A propos de Cydsimba

Dynamique, pro active et curieuse, j'ai eu la chance de vivre à l’étranger pendant de nombreuses années ! L'envie de partir faire ce tour du monde trottait dans ma tête depuis trop longtemps ;-)

Un commentaire

  1. Ca me rappelle tous les argentins que j’ai rencontré en Nouvelle-Zélande (il y en a beaucoup) il buvait tous ce truc là

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Pour recevoir notre newsletter

Inscrivez vous maintenant !

Suivez nos aventures autour du monde, recevez nos e-cards et découvrez les savoir-faire "Made in Bout du Monde". A très bientôt,
Cyrielle & Laurent