Dernières nouvelles
Accueil > Tous les articles > Récits de voyage > El chaltén, 4 jours qui décoiffent !
El chaltén, 4 jours qui décoiffent !

El chaltén, 4 jours qui décoiffent !

El chaltén, c’est un village argentin pas comme les autres. C’est un tout petit village qui s’anime avec l’arrivée des randonneurs du dimanche qui souhaitent aller voir le Fitz Roy de plus prêt. L’ambiance est paisible, un peu roots même pas mal bobo. Cela ne fait pas de mal parfois d’écouter un peu de musique jazzisante et de troquer sa bière contre de bons verres de vin… Sourions et respirons la fraîcheur, c’est ce qu’il y a de mieux à faire.

Zen…

Le matin, en sortant de l’hôtel, on a croisé des lamas qui broutent dans le jardin du voisin. Serge serait fou de joie C’est toujours comme cela la première fois ;-).

On a l’impression d’être dans une petite station de ski familiale. Oubliez la raclette, la fondue, les crêpes et le vin chaud. Ici c’est parrilla d’agneau patagonique ! Vers 19h, El Chaltén commence à sentir le BBQ (en Argentine on mange vers 22h), à 21h30, les odeurs de viandes persillées envahissent la ville… Voilà qui nous a bien réconforté avec 8 h de marche.

Logé au pied des montagnes, tous les chemins de trek du coin mènent à El Chaltén donc c’est un excellent port d’attache si vous souhaitez :

  • Marcher : les randonnées ne manquent pas (. Les principales randos peuvent se faire de manière autonome (sur un ou plusieurs jours) et d’autres randos peuvent se faire avec des guides.
  • Prendre l’air, car le vent souffle très fort. Ambiance mistral presque tous les jours.
  • Admirer de magnifiques paysages.
  • Et voir des lenticulaires (les nuages en forme de lentille concaves). Merci Emmanuel !

Nous avons pris notre temps. C’est l’occasion de poser nos valises quelques jours, de lire au soleil (ça c’est la description carte postale pour vous faire rêver jusqu’au bout car en réalité on se les caille et on lit au chaud dans un café ou à l’hôtel) et de marcher. Un petit havre de paix pas encore trop trop touché par le tourisme de masse.

Avant l’enfer du Fitz Roy !

Certaines randonnées ne sont pas aussi paisibles que l’ambiance du village. Dès le second jour, nous nous sommes attaqués à la randonnée Lago De Los Tres pour aller au pied du Fitz Roy. Nous nous levons tôt (non pas pour fuir la chaleur mais pour être tranquille sur le chemin). Presque frais, nous partons confiant car après tout si les autres l’ont fait, on peut le faire (confiant, on vous dit).

Les trois premières heures étaient une promenade de santé, une divagation pour admirer le Fitz Roy enveloppé dans un nuage, à moitié découvert et finalement, 100 % nu. Les paysages sur le chemin sont magnifiques : petits lacs, glaciers, forêt avec des arbres qui plongent leurs racines dans du sable blanc. La diversité des paysages nous occupe l’esprit et nous marchons le pas léger.

Puis les choses se Corsent et on le sait « on ne dit jamais non à un Corse que l’on ne connait pas » : une heure de galère, à monter de grandes marches, à s’accrocher aux branches pour atténuer l’effort des jambes qui chauffent, à faire (quelques) pauses pour admirer la vue reprendre son souffre (ah ah, la forme au niveau des jeux de mots contrairement au jeu de jambes). Laurent monte malgré tout comme une gazelle, toujours devant. Je n’essaye plus de le rattraper, on verra cela dans la descente ou la prochaine fois. Mode pilote automatique activé, le but est donc d’oublier, de penser aux choses qui font du bien, aux plats que l’on aimerait bien manger en rentrant (un couscous ou un tagine ferait bien l’affaire pour ma part). Il faut oublier, Tout peut s’oublier…

Le jambon / beurre devant le lac est une délivrance, un réconfort mérité. C’est le même plaisir que celui que l’on dévore après une bonne matinée de ski, callés sur un rocher au soleil. N’est-ce pas qu’il est excellent ce jambon / beurre du ski ?

Nos recommandations si vous allez à El Chalten

  • Réserver sa premier nuit avant d’arriver même si ce ne sont pas les hôtels qui manquent
  • Manger absolument au restaurant El Muro qui se trouve au bout du village (au début du chemin de rando pour El Lago De Los Tres). Goutez la parrilla de cordero patagonico avec des légumes au four et un verre de malbec. Divin et si Cycy le dit, c’est que c’est 1 000 % excellent !!!
  • S’arrêter à la boutique El Huemul pour acheter des petites choses comme des confitures maisons, des raviolis frais, de l’escabech de mouton… Idéal pour des cadeaux intelligents !

Voici quelques photos des différentes randonnées que nous avons faites.

A vos chaussures de randonnée et vos crampons pour les gros sportifs.

Mucho amor.

Check In(s) associé(s) à cet article

  • El Chalten

A propos de Laurent

Le second "D" du périple WorldFactoryTour. Freelance Web se donnant à 200% dans ce projet de vie. Nous allons essayer de vous faire voyager tout au cours des articles publiés sur ce site...

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Pour recevoir notre newsletter

Inscrivez vous maintenant !

Suivez nos aventures autour du monde, recevez nos e-cards et découvrez les savoir-faire "Made in Bout du Monde". A très bientôt,
Cyrielle & Laurent