Dernières nouvelles
Accueil > Tous les articles > Récits de voyage > Rencontre avec Julio le gaucho qui nous pose une colle…
Rencontre avec Julio le gaucho qui nous pose une colle…

Rencontre avec Julio le gaucho qui nous pose une colle…

Sur la route, nous avons rencontré Julio, le gaucho de Manali ! Beau comme un Dieu avec sa tenue traditionnelle, nous avons fait une halte pour bavarder avec lui et il nous a posé une colle :

A quoi ressemble la France ?

Julio, 78 ans, habite à 6h à cheval de l’arrêt de bus pour Salta. Quand il va voir ses filles, il se lève donc à 2h du matin pour enjamber son cheval et traverser les montagnes arides… C’est la première étape du voyage car après il y a la longue attente au bord de la route puis quelques heures de bus. Véritable périple surtout à cet âge, on peut vous assurer que Julio était frais comme un gardon ! Nous lui expliquons qu’à sa place on ferait la sieste, la bouche entrouverte sur le banc de l’abri bus et il a bien rigolé car comme il dit : « on risquerait de rater le bus ».

Bref, il nous parle de son village de 6 habitants. Il nous vente les mérites de la tranquillité et de la vie simple dans les montagnes. « En ville, il faut toujours payer pour avoir quelque chose » alors que lui cultive et chasse pour vivre. C’est surement un village digne d’un Rendez-vous en terre inconnue !

Puis, il nous demande d’où nous venons et ce qu’on pense de l’Argentine. Nous sommes restés bêtes, bouches bées devant cette question si anodine : à quoi ressemble la France ?

La France ? Par quoi commencer…

La France, il n’en a jamais entendu parler. La France ce n’est rien pour lui. Aucune association d’idées. Pas de « J’adore la France » ni « Voulez-vous coucher avec moi » et encore moins « Paris, c’est romantique ». Par quoi commencer quand on a carte blanche et que nos référentiels sont si différents ?

  • Doit-on parler de l’histoire de notre pays et expliquer qu’il y a beaucoup de châteaux et d’églises ?
  • Doit on parler des monuments les plus connus comme la Tour Eiffel et la ville des lumières (en Argentine, beaucoup de gens nous ont demandé pourquoi Paris était la ville des lumières) ?
  • Doit-on dire qu’en France il y a beaucoup de grandes et belles villes et de magnifiques villages en pierre ?
  • Doit-on lui parler de nos petites montagnes (en comparaison avec l’Aconcagua qui culmine à 6962 mètres) ?
  • De l’océan Atlantique et de la mer Méditerranée ?
  • De nos parcs nationaux ?
  • De nos grands champs de blé labourés par de grosses machines ?
  • Du vin ? Du fromage ?
  • De nos bons plats ?
  • De la crise ?
  • Du moral des français ?
  • De notre côté râleur ?
  • Et pourquoi pas de foot et de rugby ?
  • Ou encore de nos traditions ?
  • De la Corse qui veut prendre le large ?
  • De la Bretagne et du Pays Basque ?
  • De Brigitte Bardot ? D’Edith Piaf ?
  • Du mariage pour tous ?
  • De Simone Veil ?
  • De nos écrivains ?
  • De l’encyclopédie ?
  • De Baudelaire ?
  • De nos hommes politiques et de leur jeu préféré : les chaises musicales ?
  • Enfin, doit-on préciser qu’on vient en avion et non en voiture en Argentine ?

Nous méditerons longuement sur notre rencontre avec le beau Julio sur le trajet qui nous mène à San Antonio de las Cobres : la vida sencilla y Francia.

Douce France, nous ne savons que dire sur sa beauté, sa culture, sa complexité, ses contradictions, ses pollutions, son avenir !

Qu’auriez-vous répondu à notre place ?

Check In(s) associé(s) à cet article

A propos de Cydsimba

Dynamique, pro active et curieuse, j'ai eu la chance de vivre à l’étranger pendant de nombreuses années ! L'envie de partir faire ce tour du monde trottait dans ma tête depuis trop longtemps ;-)

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Pour recevoir notre newsletter

Inscrivez vous maintenant !

Suivez nos aventures autour du monde, recevez nos e-cards et découvrez les savoir-faire "Made in Bout du Monde". A très bientôt,
Cyrielle & Laurent