mercredi 29 mars 2017
Breaking News
Accueil > Tous les articles > Récits de voyage > Parc national Conguillio : une belle galère…
Parc national Conguillio : une belle galère…

Parc national Conguillio : une belle galère…

On le savait le Parc National Conguillio est une véritable galère si l’on n’a pas de véhicule. Le bus dépose les randonneurs à 8 km de l’entrée du parc et à environ 12 km du premier camping… Et après ? Faut marcher ! Ce n’est pas ce qu’on voulait faire Laurent ?

Dormir dans un champ de lave, pas loin des renards, gloups…

Évidemment nous n’avons pas vu passer une seule voiture donc pas de stop possible. Ah si ! La voiture des gardes forestiers qui sont venus à notre rencontre vers 20 heures pour nous indiquer que les campings étaient pleins et que l’on pouvait camper là… dans le champ de lave !

Le volcan Llaima : coulées de lave et scories font froid dans le dos !

Le volcan Llaima a déversé (la dernière irruption a eu lieu en 2003) des tentacules de laves impressionnantes ! Des murs de lave s’élèvent à certains endroits du parc et la laguna verde est au milieu des scories. Pas très rassurant de dormir au pied du volcan quand on sait que c’est l’un des volcans les plus actifs du Chili.

Conseils si vous allez au Parc National Conguillio Los Paraguas

  • N’oubliez pas que le bus vous dépose à 8 km de l’entrée du parc. Il y a deux bus qui déservent le parc depuis Curacautín. Le matin à 6h et le soir à 17h. Privilégiez le bus du matin afin de pouvoir faire du stop au moins jusqu’à l’entrée du parc (et au mieux jusqu’au premier camping)
  • Il y a de nombreuses randos à faire depuis le lac principal
  • L’idéal serait d’y rester 3/4 jours pour pouvoir faire au moins 2/3 randos selon votre niveau

Check In(s) associé(s) à cet article

A propos de Cydsimba

Dynamique, pro active et curieuse, j'ai eu la chance de vivre à l’étranger pendant de nombreuses années ! L'envie de partir faire ce tour du monde trottait dans ma tête depuis trop longtemps ;-)

3 commentaires

  1. Certes, il se mérite, mais il semble réserver de bien beaux paysages…

  2. ce beau parc est en train de se bruler a cause d’un terrible incendie qui a commencés depuis quelques jours. Nos ressources des pompiers de la foret son insuffisants pour l’éteindre et des centaines d’espèces uniques au monde ont déjà étés détruites par le feu hors de contrôle.
    Il faut de l’aide internationale, car le Chili n’a pas assez d’avions citernes pour combattre ce gigantesque incendie
    Peut-être vous pouvez aider en faisant diffusion de cette terrible nouvelle.
    merci

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Pour recevoir notre newsletter

Inscrivez vous maintenant !

Suivez nos aventures autour du monde, recevez nos e-cards et découvrez les savoir-faire "Made in Bout du Monde". A très bientôt,
Cyrielle & Laurent